1. Skip to navigation
  2. Skip to content
  3. Skip to sidebar


Brancion-71700 France by Michel HORIOT

Want to add this gigapan to your favorites? Log In or Sign Up now.

Log In now to add this Gigapan to a group gallery.

About This Gigapan

Toggle
Taken by
Michel HORIOT Michel HORIOT
Explore score
1
Size
0.10 Gigapixels
Views
1102
Date added
Nov 15, 2010
Date taken
Nov 15, 2010
Categories
 
Galleries
Competitions
Tags
Description

Panorama vu du haut de la tour restaurée du Chateau de BRANCION monument historique 71700 FRANCE

Le château était défendu par trois enceintes fortifiées, la porte d'entrée de la ville perçant la troisième d'entre elles qui défendait le bourg. Plusieurs tours flanquaient l'ensemble : la tour de Beaufort, la tour de la Chaul, la tour de Longchamp, etc.
Au centre de ce dispositif, au point culminant du rocher, défendu au nord et à l'ouest par la troisième muraille, se dresse le donjon, haute tour carrée en moyen appareil comportant un rez-de-chaussée aveugle sans accès de l'extérieur et trois étages. Il reste impressionnant avec son « retrait », la chambre du seigneur. Jusqu'au xvie siècle, il était couronné de créneaux et coiffé d'un toit pointu auxquels on a substitué une terrasse. Contre le donjon, s'appuie à l'est un logis seigneurial ruiné, percé de baies tréflées, qui semble avoir été rebâti au xve siècle sur des assises du xiie siècle. Il est flanqué à l'est de deux tours carrées solidaires de la seconde enceinte, la tour du Préau et la tour de la Gaîte. Au sud de cet ensemble, subsistent des murailles en arête de poisson qui appartiennent à une construction antérieure au xie siècle.
La chapelle du château était placée sous le patronage de sainte Catherine.
Le château, propriété privée, est ouvert au public.
Il fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques1 depuis juin 1977. Ce classement englobe le château ainsi que les restes de l'enceinte et la porte de la ville attenante.

Premiers seigneurs connus
Pendant trois cents ans, le site, éperon barré, est l’abri de la famille de ce nom. « Gros » est le surnom porté par ces seigneurs et « Au plus fort de la mêlée » leur devise. Ils ont pour armes : « D'azur à trois fasces ondées d'or ». L’histoire de ces seigneurs est une longue suite de batailles et de pillages qui leur crée quelques difficultés avec l'abbaye de Cluny ; à plusieurs reprises, les moines et les bourgeois de Cluny se plaignent de ces exactions à l'évêque et au comte de Chalon et il en résulte une chevauchée de Louis VII et un arbitrage de Philippe Auguste ; l'un de ces seigneurs va à Rome solliciter son pardon, d'autres partent pour la Terre Sainte.

▪ ▪ 1860 : Brancion, démantelé, ruiné, est racheté par le comte Victor de Murard de Saint-Romain
▪ époque moderne : le château est la propriété des descendants du précédent
▪ Depuis 2005, l'association La Mémoire Médiévale assure la maîtrise d'ouvrage des travaux de restauration, l'ouverture du château à la visite et développe des animations culturelles sur le site de Brancion. Elle a en effet conclu un bail emphytéotique de 50 ans avec le propriétaire, François de Murard de Saint-Romain.
▪ Des détenus en fin de peine du centre pénitentiaire de Varennes-le-Grand participent à la restauration du château.
▪ Le château était défendu par trois enceintes fortifiées, la porte d'entrée de la ville perçant la troisième d'entre elles qui défendait le bourg. Plusieurs tours flanquaient l'ensemble : la tour de Beaufort, la tour de la Chaul, la tour de Longchamp, etc.
▪ Au centre de ce dispositif, au point culminant du rocher, défendu au nord et à l'ouest par la troisième muraille, se dresse le donjon, haute tour carrée en moyen appareil comportant un rez-de-chaussée aveugle sans accès de l'extérieur et trois étages. Il reste impressionnant avec son « retrait », la chambre du seigneur. Jusqu'au xvie siècle, il était couronné de créneaux et coiffé d'un toit pointu auxquels on a substitué une terrasse. Contre le donjon, s'appuie à l'est un logis seigneurial ruiné, percé de baies tréflées, qui semble avoir été rebâti au xve siècle sur des assises du xiie siècle. Il est flanqué à l'est de deux tours carrées solidaires de la seconde enceinte, la tour du Préau et la tour de la Gaîte. Au sud de cet ensemble, subsistent des murailles en arête de poisson qui appartiennent à une construction antérieure au xie siècle.
▪ La chapelle du château était placée sous le patronage de sainte Catherine.
▪ Le château, propriété privée, est ouvert au public.
▪ Il fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques1 depuis juin 1977. Ce classement englobe le château ainsi que les restes de l'enceinte et la porte de la ville attenante.

▪ Premiers seigneurs connus
▪ Pendant trois cents ans, le site, éperon barré, est l’abri de la famille de ce nom. « Gros » est le surnom porté par ces seigneurs et « Au plus fort de la mêlée » leur devise. Ils ont pour armes : « D'azur à trois fasces ondées d'or ». L’histoire de ces seigneurs est une longue suite de batailles et de pillages qui leur crée quelques difficultés avec l'abbaye de Cluny ; à plusieurs reprises, les moines et les bourgeois de Cluny se plaignent de ces exactions à l'évêque et au comte de Chalon et il en résulte une chevauchée de Louis VII et un arbitrage de Philippe Auguste ; l'un de ces seigneurs va à Rome solliciter son pardon, d'autres partent pour la Terre Sainte.

▪ ▪ 1860 : Brancion, démantelé, ruiné, est racheté par le comte Victor de Murard de Saint-Romain
▪ époque moderne : le château est la propriété des descendants du précédent
▪ Depuis 2005, l'association La Mémoire Médiévale assure la maîtrise d'ouvrage des travaux de restauration, l'ouverture du château à la visite et développe des animations culturelles sur le site de Brancion. Elle a en effet conclu un bail emphytéotique de 50 ans avec le propriétaire, François de Murard de Saint-Romain.
▪ Des détenus en fin de peine du centre pénitentiaire de Varennes-le-Grand participent à la restauration du château.
Source : WIKIPEDIA

▪ English :


▪ The castle was defended by three fortified walls, the gateway to the city piercing the third of those who defended the town. Several towers flanked the whole: the tower Beaufort Chaul Tower, Tower Longchamp, etc..
▪ Central to this device, the highest point of rock, defended the north and west by the third wall, stands the tower, square tower in average unit comprising a ground floor blind with no access from outside and three floors. It is impressive with its "withdrawal", the chamber of the lord. Until the sixteenth century, it was crowned with battlements and wearing a peaked roof which we substituted a terrace. Against the dungeon, the builds is a ruined stately home, pierced trefoil bays, which seems to have been rebuilt in the fifteenth century on the foundations of the twelfth century. It is flanked to the east by two square towers attached to the second enclosure, the tower of the Courtyard and tower of the Gaite. South of this set, the walls remain herringbone owned a construction earlier in the eleventh century.
▪ The castle chapel was placed under the patronage of St. Catherine.
▪ The castle, privately owned, is open to the public.
▪ It is subject to a classification as monuments historiques1 since June 1977. This classification includes the castle and the remains of the walls and door of the adjacent town.

▪ First lords known
▪ For three hundred years, the site blocked spur, is immune to the family of that name. "Big" is the nickname carried by these lords and "At the height of the fray" as their motto. Their weapons: "Azure three bars wavy golden. The history of these lords is a long series of battles and looting them creates some difficulties with the Abbey of Cluny, on several occasions, the monks of Cluny and the citizens are complaining about these abuses to the bishop and the count Chalon and the result is a cavalcade of Louis VII and Philip Augustus of arbitration, and one of these gentlemen went to Rome to seek forgiveness, others depart for the Holy Land.

▪ ▪ 1860: Brancion, dismantled, ruined, was bought by Count Victor de Saint-Romain Murard
▪ ▪ modern times: the castle is owned by descendants of the previous
▪ ▪ Since 2005, the association Medieval Memory provides project management of restoration work, opening the castle to visit and develop cultural activities on the site Brancion. It has concluded a long lease of 50 years with the owner, Francois de Saint-Romain Murard.
▪ ▪ Prisoners late penalty from the penitentiary of Varennes-le-Grand participate in the restoration of the castle.


Gigapan Comments (0)

Toggle Minimize gigapan_comment
The GigaPan EPIC Series, Purchase an GigaPan EPIC model and receive GigaPan Stitch complimentary

Where in the World is this GigaPan?

Toggle

Member Log In